Visite très privée d’un lieu d’exception

papier peint imprimé

Zuber : Une manufacture unique en Europe.

Partons à la découverte de la fabrication des panoramiques, emblématiques de la Maison Zuber.

Poussons les portes de l’imposante commanderie, installée au coeur du petit bourg de Rixheim (Alsace) face au musée du papier peint, depuis plus de 2 siécles…

Depuis 1804, la Maison Zuber produit à la main du papier peint et des décors panoramiques qui l’ont rendue célèbre à travers le monde.

L’aspect mat et velouté du papier imprimé à la planche et ses motifs exclusifs font tout le charme &  le caractère singulier de ce travail.

Notre voyage démarre aux Amériques ...

Une ambassadrice de choix :

Ce modèle original dessiné par Jean-Julien Deltil  pour la Maison Zuber, s’inspire de l’œuvre que publie en 1928 le peintre voyageur  naturaliste  J. Milbert.

La Manufacture alsacienne qui assurera la pose.

En 1961, Jacqueline  Kennedy, à son arrivée à la Maison Blanche, entreprend des travaux  de décoration importants et fait installer 3 panoramiques de la Maison Zuber dont le plus connu « Scènes d’Amérique du Nord » se trouve  dans le salon des diplomates.

De la baie de New York aux chutes du Niagara en passant par West point et le port de Boston, il évoque l’histoire et la vie sur la cote Est des Etats Unis au  19ème siècle.

Il comprend : 

  • 32 lès de 4, 10 m  de haut pour 50 cm de large,
  • sa fabrication nécessite l’utilisation de 1650 planches de bois gravées pour apposer une à une les 244 couleurs.

Aujourd’hui encore ce panoramique reste une des meilleures ventes aux Etats Unis. 

Retour sur un savoir-faire artisanal unique :

La visite démarre au sous sol :

Etape 1 : Préparation des planches de bois gravées

Plus de 100 000 planches de bois sculptées entreposées dans l’impressionnante cave voûtée de la commanderie permettent l’impression des panoramiques.

Sculptées en bois de poirier (pour sa résistance) par les ouvriers de la Manufacture entre 1797 et 1830, elles sont numérotées et soigneusement triées.

Elles remontent à chaque début de production pour redescendent  jour par jour.

Classées « Monuments Historiques » elles ne peuvent pas quitter la France et être reproduites.

Ce matériau fragile nécessite toutes les attentions, elles seront plongées dans l’eau pour se dilater et boucher partiellement leurs fissures avant le démarrage de la production.

Etape 2 : Le fonçage sous les toits

Les fonds des papiers se préparent sous les combles.

Un papier spécialement fabriqué pour la Maison Zuber est déroulé sur de longues tables et coupé en lès.

L’étape du fonçage se déroule tel un ballet dans lequel chacun prend sa place.

 

Dans le silence de l’atelier baigné de lumière, un premier passage avec la grande brosse permet d’apposer la bonne couleur du fond, en juste quantité.

 

Le passage de la brosse circulaire permet ensuite d’estomper.

Le geste est précis et rythmé  !

Les fonds sèchent  sur de longues clayettes.

Etape 3 : L’impression

L’impression de chaque couleur se fait à la presse manuelle, à l’ancienne. Chaque planche en bois permet d’apposer une couleur et un motif.

Comme pour une broderie, la première planche sert au sertissage, elle va imprimer un contour noir.

Puis la magie du geste opère, au fil des appositions couleur après couleur chaque lès s’anime…

Serti (premiere planche)

La planche est trempée dans son bain de couleur puis apposée au millimètre, pressée et retirée d’un geste rapide pour éviter les coulures. Démonstration par M Heball, chef d’atelier.

Etape 4 : Séchage et contrôle qualité

M Kalid Heball, chef d'atelier

 

Chaque salarié réalise son motif puis met à sécher le lès qui sera repris par son collègue pour passer sous la presse suivante.

Petit à petit l’important plateau de l’atelier se rempli de lès et de couleurs…

La manufacture travaille à la demande ou réalise de courtes séries. Pour un panoramique de 30 lés, il faut compter presque un an de travail !!

A l’atelier 5 personnes travaillent en permanence sur l’impression des panoramiques qui nécessite un savoir-faire que seule l’expérience permet d’acquérir.

Les panoramiques fabriqués à la demande permettent de s’adapter aux goûts de chacun, par exemple les personnages peuvent disparaître pour laisser place uniquement aux paysages… 

Forcement l’excellence a un coût mais on peut choisir d’installer seulement une partie de ces décors … 

Dans les intérieurs contemporains les camaïeux, grisailles, sépia … trouvent leur place.

La Maison Zuber poursuit son travail de création et imprime 80 % de sa production à la planche. Je vous invite à découvrir sur le site les papiers peints classiques, les impressions sur satin, velours, cuir de synthèse … 

J’espère que vous avez aimé la visite très privée de cette belle Maison, j’espère qu’elle vous a donné envie  de visiter le Musée du papier peint à Rixheim ou la boutique parisienne 36 rue Bonaparte Paris 6. Pour les adeptes des voyages immobiles : le site internet. 

 

Vous avez aimé cet article ?

Abonnez vous pour recevoir gratuitement chaque mois deux publications.

Laissez un commentaire ou partagez sur les réseaux !

2 commentaires sur “Visite très privée d’un lieu d’exception

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *